Maisons & Bois, le site et le forum N°1 de la construction de votre maison en bois et maison positive

Vous êtes ici > Les archives de Maisons & Bois > Maisons & Bois International > N°141

Encore dans vos kiosques

Maisons & Bois International
N°141 

Osons le bois !

Effet de mode, peur de l’utiliser et de l’entretenir, réticences quant à sa durer dans le temps…le bois n’a pas les faveurs du public quand il s‘agit de l’employer dehors ou dedans. Curieusement, pour la terrasse il est largement plébiscité. Mais pour le reste (bardage, lambris et à un degré moindre le parquet) force est de constater que le bois ne fait pas partie des premiers choix et qu’aujourd’hui l’ossature bois est très souvent cachée derrière des enduits. « Pour ce qui concerne les revêtements de façade, les gens ont toujours peur de l’entretien, de son évolution et de sa durée dans le temps » expliquait un charpentier. Il ne faut pas se leurrer, ce sont les craintes premières, les mêmes depuis très longtemps, qui font que, même si le bois reste dans l’esprit de tous un matériaux vivant, synonyme d’ambiance, de bien-être ou de chaleur, les réticences restent. « Et comment leur jeter la pierre quand on voit parfois l’état de certains bardages » ajoute notre charpentier. Le bois a parfois mauvaise réputation, mais pas parce qu’il s’agit d’un mauvais matériau, mais surtout parce qu’il est posé au mépris de certaines règles élémentaires ou que l’on explique pas assez qu’il évolue dans le temps. C’est un matériau vivant qui change au grès des saisons, mais résistant lorsqu’il est mise en oeuvre correctement et qu’il est de bonne qualité. Toutes les maisons que nous avons publiées en attestent. Quant aux parquets et aux lambris, il existe des gammes incroyables de diversité, d’effets de matières et de teintes. Aujourd’hui tout le monde peut trouver son bonheur.

Osons le bois !

Vincent Girardet

Commandez ce numéro

Chalet

Ensemble !

Pour construire un chalet loin de son lieu de résidence principale, il convient se faire accompagner de professionnels aguerris et de confiance, pour concevoir et réaliser le projet dans ses moindres détails.

Reportage : Pierre Masclaux


Chalet

Élégance et force du bois

Du mélèze, du douglas, de l’épicéa, quelques touches de vieux bois et un peu de chêne ont fait de ce chalet une résidence à la fois robuste et élégante.

Photos : Thomas Devard – Texte : Vincent Girardet


Chalet

Avec vue sur les pistes

Du mélèze, de la luminosité et des vues, le triptyque est simple, mais fonctionne toujours. La montagne est un lieu merveilleux où la construction bois, même si elle reste traditionnelle, propose toujours des ambiances sereines et chaleureuses.

Images : Jonathan Dupieux Texte : Vincent Girardet


Chalet

Bijoux

On touche à ce que la construction bois offre de mieux, un sommet du raffinement et du savoir-faire. Pourtant, ce projet très haut de gamme ne joue pas les mondains. Le luxe se devine plus qu’il ne se voit.

Images : Franck Paubel Texte : Vincent Girardet



Architecture

Un lieu de vie

« Pour construire une maison il faut un terrain. Et bien sans celui que nous avons trouvé, cette maison ne serait pas la même. Et inversement elle semble avoir été faite pour lui » expliquent les propriétaires. Lumière, soleil et panorama grandiose, ils profitent d’un lieu de vie de toute beauté et ont bien du mal à quitter un si bel endroit.

Images : Fabien Delairon – Texte : Vincent Girardet


Architecture

Une expérience « formidable ! »

Philippe et Sylvie sont propriétaires de gîtes dans le département du Nord. Il y a deux ans, le couple a l’opportunité d’acheter le terrain juste à côté. Le début d’une aventure qu’ils résument simplement : « Formidable, sincèrement formidable ! »

Images : Pierre Rogeaux – Texte : Vincent Girardet


Chalet

Graphique

Chevallier Architectes est connu pour élaborer des projets originaux. Comme à son habitude, le cabinet d’architecture arrive à nous surprendre.

Photos : Solène Renaud


Maison du monde

Entre rocs et érables

Atelier Général propose un refuge aérien, ancré à flanc de montagne au creux d’une érablière. Construite sur un versant du Mont Shefford, la résidence fait le pont entre une vue aérienne d’un côté et de l’autre, une topographie ascendante, accidentée, peuplée de rocs et d’érables.

Photos : Adrien Williams


Maison du monde

Tutoyer les cimes

Très gros producteur de bois, le Chili sait l’utiliser et propose souvent des architectures originales comme ici avec ce petit « objet » conçu par l’architecte Gonzalo Iturriaga.

Crédit photo : Federico Cairoli Texte : Vincent Girardet

boutique

Commandez en toute sécurité via Paypal/CB les anciens numéros, nos packs, etc...