Maisons & Bois, le site et le forum N°1 de la construction de votre maison en bois et maison positive

Vous êtes ici > Lire & voir > Les dossiers Maisons & Bois > Le lambris : bon partout...

boutique

Commandez en toute sécurité via Paypal/CB les anciens numéros, nos packs, etc...

Le lambris : bon partout...

Tout comme le parquet ou le bardage, le lambris connaît un renouveau certain. Fini le temps ou on le cantonnait à la “frisette” en lames étroites, faciles à mettre en oeuvre pour “cacher la misère” sous les combles ou devant des murs défraîchis. Si le terme même de lambris désigne des lames de bois profilées et rainées qui s’emboîtent les unes dans les autres, il recouvre désormais toute une diversité de matières, de profils, de teintes et de couleurs, qui trouvent sa place dans toutes les pièces, pour toutes les ambiances.

Grand retour des parements dans un style “planche brute”, avec un épicéa du nord, thermo-traité et une finition brossée. Le traitement thermique offre trois caractéristiques principales : une teinte brunâtre dans la masse, une stabilité dimensionnelle et différentes finitions plus ou moins rustiques. Chez BCP-Import
Epicéa du nord thermo-traité en finition rabotée. Se prête aux ambiances traditionnelles ou contemporaines avec sa teinte naturelle chaleureuse, mais peut aussi se vernir, se lasurer, se huiler ou se peindre. Chez BCP-Import.
Le traitement à haute-température stabilise le bois, évite les déformations et garantit une parfaite planéité. Ici, un épicéa du nord en finition rustique, telle une vieille planche martelée et usée par le temps. Epaisseur : 21mm. Largeurs : 135, 160, 185, 210, 255 pour des longueurs de plus de 4,20 m. Chez BCP-Import.
Le vapo-traitement, moins puissant que le thermo, offre une teinte naturelle homogène qui permet de mettre en oeuvre les lames d’épicéa de pays sans traitement. Ici une finition natura. Désormais, il existe aussi des lambris vapo-traités et huilés. Une imprégnation d’huile de lin à chaud sous vide et pression jusqu’à saturation, pour un procédé 100% écologique. Chez BCP-Import
Le vapo-traitement permet d’atteindre de très grandes largeurs sans risque de déformation, de tuilage ou de retrait. Ici des lames d’épicéa de pays vapo-traitées en finition brossée. Largeurs disponibles : 220, 250, 280 mm. Chez BCP-Import.

Les qualités premières du lambris sont d’abord esthétiques. Il possède toute la richesse du bois décliné en multitudes d’essences. Si le pin des Landes ou le sapin du nord dominent le marché pour leurs coûts modestes (classés selon la présence et la fré-quence des noeuds), les feuillus comme le chêne ou le châtaignier aux couleurs dorées, les bois rouges, le red cedar, le teck ou le hemlock et quelques résineux comme l’épicéa ou le mélèze sont toujours bien présents. La gamme des traitements de surface s’est considérablement élargie avec un regain certain des effets “bruts” où les lames sont tout juste sciées, à peine rabo-tées, voir même brossées pour accentuer le relief et l’accroche de la lumière sur les surfaces. Il s’agit souvent de produits en grandes largeurs pour offrir un aspect “planche”, très tendance. Le prêt à l’emploi se généralise avec des lambris livrés teintés, lasurés, vernis ou huilés en atelier. La gamme des coloris ne cesse de s’élargir, teintes pastel, couleurs vives, effets cérusés, satinés, mat. Et la pose est facilitée par des clips qui s’insèrent dans la rainure et se clouent ou s’agrafent plus facilement sur les tasseaux.

<rotator|article=184>

L’esthétique se conjugue aussi avec la nature du profil d’assemblage. Aux classiques “grain d’orge”, “élégie” et “mouchette” sont venus s’adjoindre des profils plus complexes, à double élégie, double mouchette ou plus simples, joints droits ou creux. Les effets visuels du sens depose des lames est bien connu : en pose horizontale, l’espace s’élargit et le plafond s’abaisse, en vertical, l’effet visuel est inverse. La pose en diagonal est plus dynamique. La structure cellulaire et l’élasticité du matériau donnent aux sur-faces lambrissées une acoustique particulière dont l’application dans les salles de congrès ou de concert est particulièrement appréciée.

Le lambris est aussi un isolant naturel qui parti-cipe pleinement au confort intérieur. L’épaisseur minimum de 10 mm de la lame d’air entre le parement et la structure, ainsi que les qualités thermiques du bois améliorent notablement l’isolation des pièces. Il se pose partout, jusque dans la salle de bains et s’entretient facilement.

Les précautions à prendre au moment de la pose sont modestes. Les tasseaux doivent être espacés de 40 à 60 cm selon la largeur des lames et assurer une bonne ventilation le long du mur par une pose en quinconce. Un stockage préalable des lambris 72 H avant, déballés sur le lieu de pose, est conseillé pour laisser le bois s’adapter au taux d’humidité ambiant. Dans le cas des lambris livrés sans finition, il convient toujours d’appliquer une première couche des deux côtés, avant la pose, puis une couche de finition après la pose.

Enfin, ne pas oublier d’assortir les baguettes d’angles pour les angles sortants, le quart-de-rond pour les coins de mur, les champs plats ou baguettes d’angles assemblés à coupe d’onglet pour les entourages de fenêtres, de portes ou de placards.