Maisons & Bois, le site et le forum N°1 de la construction de votre maison en bois et maison positive

Vous êtes ici > Les archives de Maisons & Bois > Guide pratique de la maison positive > N°23

Les archives de Maisons & Bois

Guide pratique de la maison positive
N°23 

En fin de compte !

Pour piloter, il est nécessaire de disposer de toutes les informations afin de prendre les bonnes décisions en toute sécurité. Il en va de même avec la gestion des dépenses énergétiques dans un logement. Mais, en France, il faut passer par une obligation réglementaire pour imposer la mise en place des compteurs aux producteurs d’énergie qui traînent des pieds. L’empressement d’EDF à remplacer son antique et illisible « disjoncteur » par le Linky montre l’ampleur du phénomène. Face à une directive européenne datant de 2006, l’électricien national prévoit de changer la totalité des compteurs avant… 2020. D’ici là, combien de kWh seront passés sous les ponts ?

Compter en euro

Pourtant, disposer d’outils de mesure et de gestion des flux d’énergies est une solution très efficace de diminuer ses consommations. Mais il faut aussi disposer d’unités claires et compréhensibles. Ce qui n’est pas du tout le cas avec le kW heures creuses ou pleines, le pouvoir calorifique inférieur ou l’énergie primaire. Revendiquons donc un affichage en euro, tout comme celui qu’on lit si facilement sur la pompe à la station service… Cela permettra de simplifier les opérations pour estimer soi-même son Diagnostic de Performance Énergétique (D.P.E.), comme nous vous le proposons dans les pages suivantes.

Se compter pour peser lourd !

L’initiative de l’UFC-Que Choisir démontre la force que prend une opération groupée. En réunissant en quelques mois plus de 70 000 consommateurs par Internet, l’association a bousculé un marché du gaz complètement sclérosé, et obtenu un prix du gaz 15 % inférieur à celui de l’opérateur historique. Il faut désormais aussi compter avec le granulé de bois. Le nombre de poêles et chaudières à pellets croît fortement, car le granulé rend le bois « liquide ». Sous cette petite forme compacte et dense, il est transporté en citerne, stocké proprement en réservoir, et « coule » automatiquement dans le foyer. Avec des prix plus bas que les énergies fossiles, ce nouveau concurrent va être redoutable  ! Pour preuve, même Total se lance dans la distribution de granulés de bois.

Comptes positifs

Dans un secteur immobilier en crise, les exemples de « sortie par le haut » se multiplient. Puisque les techniques et les savoir-faire le permettent, il n’y a pas de raison d’attendre 2020 pour proposer des maisons positives. Des constructeurs vont même plus loin, en ajoutant la consommation d’un véhicule électrique au bilan énergétique du logement. On peut aussi viser l’autonomie grâce à l’eau de pluie récoltée sur le toit. C’est le pari lancé par Bouygues pour un immeuble grenoblois où les précipitations seront récupérées et recyclées quatre fois successivement, depuis l’eau du robinet jusqu’à l’arrosage du jardin en passant par le lave-linge et les toilettes.

Les comptes de la valeur verte

Le diagnostic de performance énergétique, avec ses deux étiquettes « Énergie » et « Climat », révèle l’importance croissante des caractéristiques « vertes » pour la valorisation d’une maison. Une étude très détaillée, réalisée à partir des données de plusieurs dizaines de milliers de transactions recueillies chez les notaires, démontre de façon significative les plus ou moins-values réalisées sur les actes de vente. Alors que le nombre de logements classés A et B reste encore modeste, la plus-value pour des biens de même type et de même localisation peut atteindre jusqu’à 27 % par rapport à la valeur moyenne D. À l’inverse, les maisons mal classées, F et G, s’échangent à des prix de 10 à 20 % inférieurs à la moyenne.

La menace

L’augmentation du nombre de logements récents et économes en énergie incite donc à la rénovation thermique des biens anciens. Faute de quoi, la moins-value financière n’en sera que plus grande. Et si cela ne suffisait pas, la déclaration de Cécile Duflot, Ministre du logement, le 12 février 2014, enfonce le clou : « Nous devons aller vers une obligation de travaux ». Selon elle, les 40 milliards d’euros que dépensent chaque année les Français dans des travaux, le plus souvent d’embellissement, doivent être réorientés vers la rénovation énergétique. Parmi les pistes évoquées dans son entourage, l’interdiction de vendre, de louer ou l’indexation de la taxe foncière selon la performance énergétique du bâti. Pour l’heure, la Ministre n’entend pas brusquer les choses et se contente de « préparer le terrain ».

Christophe Faure

Commandez ce numéro

L’ABC de l’autonomie à 100 %

À Grenoble, un habitat collectif expérimental se prépare au coeur du nouveau quartier de la Presqu’île. Son objectif : une autonomie totale, sans raccordement aux réseaux d’énergie et d’eau !


La première maison labellisée positive en énergie

Avec sept ans d’avance sur la réglementation, la première maison labellisée Bepos a été inaugurée en novembre 2013 en Vendée. Quand beaucoup s’efforcent de respecter la limite de consommation de - 50 kWh.m2, ici, cette maison témoin affiche une production de + 122 kWh.m2. Preuve que les solutions techniques sont déjà très efficaces pour produire bien plus d’énergie qu’on en consomme !


Performances labellisées

Avant l’entrée en vigueur de la réglementation thermique au 1er janvier 2013, les particuliers pouvaient choisir de faire valider les performances thermiques de leur maison grâce au label Bâtiment Basse Consommation-Effinergie.


Débordante d’énergie, la maison de la côte atlantique !

Est ce que le « zéro énergie » pour le logement et les transports est réalisable à un coût acceptable, voire même en améliorant son pouvoir d’achat ? Oui, selon MCA, qui nous propose de résoudre l’équation de belle manière.


Quand thermique et photovoltaïque se rencontrent

Deux solutions techniques nouvelles viennent améliorer les performances des capteurs solaires en jouant sur la complémentarité entre production d’électricité photovoltaïque et d’eau chaude sanitaire.


Condensation et humidité

De la buée en hiver sur les vitres ? Ce phénomène reste anodin quand il s’agit du miroir de la salle de bains après une douche bien chaude. Mais la condensation sur les fenêtres peut aussi révéler des désordres importants du bâti. Et si elle apparaît après des travaux de rénovation thermiques, elle doit agir comme un véritable signal d’alarme.


Quel mode de chauffage choisir ?

La réglementation, les progrès technologiques et les hausses des prix des énergies modifient radicalement les critères de choix pour un système de chauffage. Le point sur les nouvelles évolutions dans le neuf et en rénovation.


Granulé-Pellet : le cylindre énergétique

Granulé en français ou pellet en anglais, ce petit cylindre a le vent en poupe ! Et aujourd’hui lorsque l’on regarde parmi toutes les solutions bois-énergie proposées, c’est lui qui enregistre, selon l’association Propellet, la croissance la plus importante avec une demande passée entre 2003 et 2009 d’environ 20 000 tonnes par an à peu prés 290 000 tonnes.


Calculer son étiquette énergie

Depuis 2006 pour toute vente, et depuis 2007 pour toute location d’un bien immobilier, il est obligatoire de produire une « Étiquette Énergie ». Elle se compose de deux indicateurs : les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre. Si ce Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) doit être réalisé par un professionnel pour être validé, on peut obtenir une première approximation du classement de son logement avec quelques calculs simples.


Tout le monde compte !

La nouvelle réglementation thermique – RT 2012 – impose d’installer des outils de mesure de toutes les énergies dans chaque logement. Tandis qu’aux États-Unis, on s’offre des thermostats en cadeau pour Noël. Preuve que la maîtrise des consommations passe par des outils d’information clairs et des modes de régulation simples.


Quelle est la valeur verte des logements ?

Est-ce que le Diagnostic de Performance Énergétique, obligatoire depuis 2007, a un impact réel sur le prix de l’immobilier ? La réponse est oui !

boutique

Commandez en toute sécurité via Paypal/CB les anciens numéros, nos packs, etc...